Week-end du 21 & 22 Septembre 2019

STAND "Amis de Vincennes" au château de Vincennes

VISITES Guidées GRATUITES pour TOUS

Journées PATRIMOINE
20190903_084430 (1).jpg


À l'occasion des Journées du Patrimoine 2019,

LeChâteau de Vincennes vous dévoile ses secrets à travers plusieurs visites guidées autour de plusieurs thèmes abordant chacun un aspect historique différent. Car il faut dire que ce monument médiéval possède une Histoire extrêmement riche et passionnante.

Au programme de ces visites guidées d'une durée d'une heure, vous voyagez ainsi dans le temps.

  1. "Août 1944, à la veille de la Libération, exécution au Château de résistants" vous transportent à la fin de la seconde guerre mondiale lorsque 30 otages furent exécutés par les Nazis. Cette visite aura lieu le 21 septembre 2019 à 11h30 et le 22 septembre 2019 à 11h30 et 15h.

  2. Pour les passionnés d'histoire judiciaire, on vous recommande la visite guidée intitulée "1804, l'Affaire du Duc d'Enghien" qui se déroule le 21 septembre à 10h30 et 16h30 et le 22 septembre à 10h30, 13h, 15h et 17h. Selon les horaires de visite, vous pourrez descendre dans les fossés pour découvrir le lieu d'exécution du Duc d'Enghien.

  3. Le dimanche 22 septembre à 14h30 et à 15h30, vous vous plongez dans l'ère industrielle avec la visite guidée " Histoire militaire et évolution du château de Vincennes au XIXème siècle".

  4. Enfin si vous souhaitez découvrir l'Histoire globale du Château de Vincennes, une visite générale autour du thème " Le château et son Histoire du Moyen-Âge au XXème siècle" vous attend le samedi 21 et dimanche 22 septembre  à 10h30 à 15h et à 16h

 

Pour y assister, rendez-vous au stand de la société des amis de Vincennes situé dans la cour du Château pour réserver votre créneau le jour de votre visite. Ensuite, vous y aurez rendez-vous 10 minutes avant l'horaire de départ du tour.

Evenements à venir

 
SAV_Conference_2022_12_12.jpg
CONFERENCE

«  L'amour et sexualité aux

XVIIe et XVIIIe siècle »

Par Scarlett Beauvalet,

Professeur émérite d’histoire moderne,

spécialiste de l’histoire  des femmes et de la

famille du XVIe au XVIIIe siècle.

Auteure d’une Histoire de la sexualité

en France à l’époque moderne, Armand Colin, 2010.

Gratuit pour les membres de la société des Amis De Vincennes 5 euros pour les extérieur

Samedi 10 décembre à 14h30
En présentiel 

Il y a de bons mariages, mais il n’y en a point de délicieux » : cette remarque tirée des Réflexions ou Sentences et maximes morales (1664) de François de La Rochefoucauld invite à s’interroger sur amour et sexualité dans le mariage à l’époque moderne. N’auraient-ils de place que dans l’illégitimité ? Dans une société où l’Église contrôle la sexualité, quelle place lui fait-on ?

SAV_Conference_2022_11_19.tif
CONFERENCE

«  Amour et sexualité dans l’Antiquité

grecque, la part des femmes ? »

Par Violaine Sebillotte Cuchet,

Professeure d'histoire grecque antique à

l'Université de Paris I Panthéon-Sorbonne.

Gratuit pour les membres de la société des Amis De Vincennes 5 euros pour les extérieur

Samedi 19 novembre à 14h30
En présentiel 

Les études de Michel Foucault ont montré que les normes encadrant la sexualité antique n’avaient que peu à voir avec celles régissant la sexualité contemporaine dans les sociétés occidentales. L’homosexualité masculine, notamment, pouvait être particulièrement valorisée. La conférence s’attachera à montrer ce que les recherches récentes révèlent de la place des femmes dans le dispositif antique de la sexualité. De Sappho à Platon, en passant par les traces plus ordinaires laissées par des femmes dans les sanctuaires, dans les nécropoles ou sur divers objets, c’est la variété des pratiques amoureuses et sexuelles que nous nous attacherons à éclairer.

Fond_Affiche01.jpg
CONFERENCE

« Sous le masque de fer...

le secret de l'État ! »

Par Phlippe Florentin

chercheur indépendant en histoire, en association avec

la France généalogique CEGF.

 

 

Gratuit pour les membres de la société des Amis De Vincennes 5 euros pour les extérieur

Samedi 15 octobre à 14h30
En présentiel 

Le prisonnier de La Bastille, passé à la postérité sous le nom de Masque de Fer, demeure énigmatique après plus de 300 ans d'hypothèses farfelues. Unique, non pour les raisons souvent avancées, masque, précautions extraordinaires, banales, il est incontestablement identifiable avec Eustache Dauger, valet. Mais identité et qualité sont mensongères. Une fois le masque déposé une autre vérité émerge, celle que le ministre Chamillart prétendait, le dernier, détenir... le secret de l'État !

2022_06_18_Maud_Perez_Simon_SAV-V02.jpg
CONFERENCE

« Les peuples monstrueux :

un reflet des vices de ce monde.

Regards sur un traité du XIIIe siècle.»

Par Maud PEREZ-SIMON.Maîtresse de Conférences

en littérature médiévale à l'Université Sorbonne Nouvelle.

 elle prépare avec Pierre-Olivier Dittmar (EHESS) l'édition

du premier traité sur les peuples monstrueux en langue

française pour les éditions Champion.

Gratuit pour les membres de la société des Amis De Vincennes 5 euros pour les extérieur

Samedi 18 JUIN 2022 à 14h30
En présentiel 

Les Monstres des hommes est un étrange petit ouvrage, copié dans un manuscrit à la fin du XIIIe siècle et enluminé. L'auteur anonyme reprend une liste d'une quarantaine de peuples monstrueux qui circulait dans les ouvrages encycloplédiques latins, la traduit et ajoute à chaque peuple un commentaire de son cru. Il compare les peuples monstrueux à des classes sociales ou à des traits de caractère : les cannibales sont comparés à des nobles, les géants aux seigneurs lâches, les cyclopes aux cardinaux luxurieux. Le tout aboutit à une dénonciation particulièrement véhémente de sa société qui finit en un discrédit du monde entier.

2022_05_14_Olivier_Barancy_SAV.jpg
CONFERENCE

« Georges Malo (1856-1924),

Prolifique architecte vincennois»

Par Olivier OBARANCY, Architecte DPLG 

auteur de l’essai Misère de l’espace moderne-La production

de Le Corbusier et ses conséquences (2016),

Il vient de publier Georges Malo-Du promoteur

Art nouveau à l’architecte des premières salles de cinéma.

Gratuit pour les membres de la société des Amis De Vincennes 5 euros pour les extérieur

Samedi 14 MAI 2022 à 14h30
En présentiel 

La « Belle Époque » a été propice à l’éclosion de personnalités dynamiques et a accouché d’un style propre : l’Art nouveau. L’architecte Georges Malo qui s’installe à Vincennes en 1891 réussit assez vite, bien qu’autodidacte, à édifier des immeubles de rapport, puis une usine monumentale à Boulogne-Billancourt. L’architecte devient promoteur et crée en 1902 une rue face au bois de Vincennes, où il construit une quinzaine d’édifices influencés par l’Art nouveau. Il œuvre enfin une vingtaine d’années pour la firme cinématographique Pathé à Paris, Vincennes et Joinville, pour qui il invente en particulier la typologie de la salle de cinéma dès 1907.

Alors qu’il avait été abandonné à sa naissance, Malo eut le destin inattendu d’un créateur prolifique et termina ses jours en 1924 dans son haras près de Deauville.

gilgamesh.png
CONFERENCE

« L’épopée de Gilgamesh »

Par Bertrand Lafont Historien et assyriologue, chercheur

au CNRS .Historien et assyriologue, il s’est spécialisé

sur les périodes les plus anciennes de l’histoire du

Proche-Orient. Il a dirigé pendant 5 ans  le département

d’archéologie et d’histoire ancienne de l’Institut français

du Proche-Orient à Damas, Beyrouth et Amman

Gratuit pour les membres de la société des Amis De Vincennes 5 euros pour les extérieur

Samedi 23 avril 2022 à 14h30
En présentiel 

La conférence sera consacrée à l’Épopée de Gilgamesh, récit épique venu de Mésopotamie (le pays du Tigre et de l’Euphrate, soit l’Irak actuel). Il s’agit de l’une des œuvres littéraires les plus anciennes de l’histoire de l’Humanité (les plus vieux témoignages remontent au IIIe millénaire avant J. C.).
Elle narre les aventures de Gilgamesh, roi d’Uruk et sa quête de l’immortalité et elle propose une réflexion à portée universelle sur la condition humaine et ses limites, la vie, la mort, l’amitié, ou l’éveil à la sagesse.

Mortas_illustration_V02_1.jpg
CONFERENCE

« Une histoire de la sexualité par ses

objets sous la IIIe République »

Par Pauline Mortas est doctorante en histoire contemporaine

à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Centre d’Histoire

du xixe siècle). Sa thèse porte sur le marché dédié à la sexualité

en France des années 1880 aux années 1930.

Gratuit pour les membres de la société des Amis De Vincennes 5 euros pour les extérieur

Samedi 26 MARS 2022 à 14h30
En présentiel 

En partant de l’étude de plusieurs objets, cette conférence se propose de brosser un panorama de l’histoire de la sexualité à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. L’histoire de biens de consommation à caractère sexuel permettra d’éclairer l’histoire des conceptions de la sexualité, de la virginité, du couple, de la contraception ou encore de la prostitution, mais révélera également comment la Troisième République s’est efforcée de réguler les sexualités.

 

Conférencière : 

Pauline Mortas est doctorante en histoire contemporaine à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Centre d’Histoire du xixe siècle). Sa thèse porte sur le marché dédié à la sexualité en France des années 1880 aux années 1930. Elle est l’auteure d’Une rose épineuse. La défloration au xixe siècle en France (Presses universitaires de Rennes, 2017).

FLYER LIVE GOT.png
CONFERENCE

« L’histoire, George R.R. Martin,

et le Trône de Fer (Game of Thrones)»

Par Aurélie Paci

Doctorante en histoire de la Mésopotamie ancienne
Université de Paris I Panthéon-Sorbonne

Gratuit pour les membres de la société des Amis De Vincennes 5 euros pour les extérieur

Samedi 12 MARS 2022 à 14h30
LIVE Youtube

Le Trône de Fer (1996-……) – et surtout son adaptation en série télévisée Game of Thrones (2011-2019) – sont aujourd’hui des œuvres marquantes de notre paysage culturel. La série phare d’HBO a assez tôt attiré chercheurs et universitaires, qui se sont penchés sur la richesse de l’univers et sur son impact grandissant sur le petit écran. L’un des premiers thèmes traité fut celui des inspirations historiques de la série. En cela, ils faisaient écho aux nombreuses discussions des fans de la saga littéraire de George R.R. Martin, qui avaient fait émerger rapidement après la sortie des livres (1998 en France) cette même thématique.

L’histoire est un angle d’analyse de l’univers qui fait partie des plus courants – avec la philosophie – et qui a intéressé aussi bien fans et amateurs, que chercheurs et vulgarisateurs. Il y a fort à parier que vous-mêmes ayez entendu que l’académicien français Maurice Druon avait été une des grandes sources d’inspiration de George R.R. Martin, ou bien que la Guerre des Deux-Roses (Angleterre, XVème siècle) était réinvestie par le romancier américain. Vous avez probablement identifié les chevaliers, les châteaux, les duels, les serments, les pyramides ou les jeux romains, les « vikings » ou les « barbares à cheval ».

Cette intervention vise à interroger cette histoire dont nous parle George R.R. Martin, celle qui irrigue la saga littéraire, et celle qui irrigue la série télévisée (les références sont-elles les mêmes ?), elle abordera les sources de l’auteur (qui ne sont bien plus de la fiction historique que de l’histoire universitaire), la vision que lui-même a de l’histoire, l’image du passé et des périodes historiques qu’il nous transmet à travers son œuvre. Elle se penchera également sur la notion de « réalisme » qui a souvent été accolée à l’univers. Elle décortiquera les différentes périodes historiques qui sont présentes dans la saga (et sur ce que George R.R. Martin reprend spécifiquement de ces périodes), s’interrogera sur le pourquoi de ces périodes-là, et sur l’utilisation de ces inspirations historiques (et moins historiques) pour construire le récit.

Image 04.jpg
CONFERENCE

« Amour et sexualités au XIXe siècle »

Par Caroline Muller,

maîtresse de conférence en histoire

contemporaine à l'université Rennes 2, spécialiste d'histoire du

catholicisme et d'histoire du genre. 

Gratuit pour les membres de la société des Amis De Vincennes 5 euros pour les extérieur

Samedi 12 février 2022 à 14h30
En présentiel 

Si le XIXe siècle est celui des Romantiques, il est aussi celui du Code Civil, du triomphe de la famille bourgeoise ou encore de l'invention de la sexologie. Comment l'amour est-il perçu et vécu au fil du siècle ? Est-il synonyme d'un désordre dangereux, ou, au contraire, la base de la construction des couples ? En parcourant différents univers sociaux, différents moments et différents types de sources, nous verrons comment s'élaborent de nouveaux modèles sentimentaux et érotiques et la façon dont ils se diffusent auprès du plus grand nombre. 

Caroline Muller, maîtresse de conférence en histoire contemporaine à l'université Rennes 2, spécialiste d'histoire du catholicisme et d'histoire du genre. Elle travaille entre autres sur les pratiques de confession et direction de conscience à partir de documents du for privé.

 

Une proposition plus classique d'Honoré Daumier "A 30 ans, à 60 ans" https://numelyo.bm-lyon.fr//BML:BML_02EST01000F19DAU008875

Capture-d’eěcran-2018-10-24-aĚ-16.47.jpg
CONFERENCE

« L’homosexualité en France
Du Code civil à nos jours  »

Par Florence Tamagne, maîtresse de conférences en histoire

contemporaine à l’Université de Lille. Spécialiste de l’histoire de

l’homosexualité

Gratuit pour les membres de la société des Amis De Vincennes 5 euros pour les extérieur

Samedi 22 Janvier 2022 à 14h30
En présentiel 

L’homosexualité en France, du code civil à nos jours 

La France a longtemps eu une réputation de tolérance en matière sexuelle. Est-ce justifié ? De la suppression du crime de sodomie par les révolutionnaires jusqu’au vote de la PMA pour les couples de femmes, il conviendra de s’interroger sur la lente reconnaissance des droits des personnes homosexuelles en France, entre stigmatisation durable et affirmation identitaire. 

 

Florence Tamagne est maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Lille. Spécialiste de l’histoire de l’homosexualité, elle a notamment publié Histoire de l’homosexualité en Europe, Berlin, Londres, Paris, 1919-1939, Seuil, 2000, Mauvais genre ? Une histoire des représentations de l’homosexualité, La Martinière, 2001 et Le crime du Palace. Enquête sur l’une des plus grandes affaires criminelles des années 1930, Payot, 2017 (Prix Augustin Thierry, 2017).

Elle a assuré le commissariat de l’exposition « Homosexuels et lesbiennes dans l’Europe nazie », qui se tient au Mémorial de la Shoah jusqu’en mars 202