top of page

Week-end du 21 & 22 Septembre 2019

STAND "Amis de Vincennes" au château de Vincennes

VISITES Guidées GRATUITES pour TOUS

Journées PATRIMOINE
20190903_084430 (1).jpg


À l'occasion des Journées du Patrimoine 2019,

LeChâteau de Vincennes vous dévoile ses secrets à travers plusieurs visites guidées autour de plusieurs thèmes abordant chacun un aspect historique différent. Car il faut dire que ce monument médiéval possède une Histoire extrêmement riche et passionnante.

Au programme de ces visites guidées d'une durée d'une heure, vous voyagez ainsi dans le temps.

  1. "Août 1944, à la veille de la Libération, exécution au Château de résistants" vous transportent à la fin de la seconde guerre mondiale lorsque 30 otages furent exécutés par les Nazis. Cette visite aura lieu le 21 septembre 2019 à 11h30 et le 22 septembre 2019 à 11h30 et 15h.

  2. Pour les passionnés d'histoire judiciaire, on vous recommande la visite guidée intitulée "1804, l'Affaire du Duc d'Enghien" qui se déroule le 21 septembre à 10h30 et 16h30 et le 22 septembre à 10h30, 13h, 15h et 17h. Selon les horaires de visite, vous pourrez descendre dans les fossés pour découvrir le lieu d'exécution du Duc d'Enghien.

  3. Le dimanche 22 septembre à 14h30 et à 15h30, vous vous plongez dans l'ère industrielle avec la visite guidée " Histoire militaire et évolution du château de Vincennes au XIXème siècle".

  4. Enfin si vous souhaitez découvrir l'Histoire globale du Château de Vincennes, une visite générale autour du thème " Le château et son Histoire du Moyen-Âge au XXème siècle" vous attend le samedi 21 et dimanche 22 septembre  à 10h30 à 15h et à 16h

 

Pour y assister, rendez-vous au stand de la société des amis de Vincennes situé dans la cour du Château pour réserver votre créneau le jour de votre visite. Ensuite, vous y aurez rendez-vous 10 minutes avant l'horaire de départ du tour.

PROGRAMME 2024

ANTOINE
loti
jeanne darc
1900
1710414719058-5cfa9075-2513-42c6-bd25-51cba1b1d484_1.jpg
CONFERENCE

« Une centenaire retrouve ses charmes d’antan

L’église Saint-Louis de Vincennes»

à la maison des associations de Vincennes 

Par Paul Guillaumat,

président de l’AMIVALE (Association de Mise en valeur de l’église Saint-Louis de Vincennes).

Gratuit pour les membres de la société des Amis De Vincennes 5 euros pour les extérieurs

Paiement en ligne

Samedi 15 JUIN 2024 à 15 h
En présentiel 

L’église Saint-Louis a été inaugurée en novembre 1924 : Elle fête donc cette année ses cent ans. Construite et décorée entre 1914 et 1927, elle a marqué son époque par l’audace de son architecture, et l’unité de son décor caractéristique de l’Art Déco avec des réalisations remarquables d’artistes comme Maurice Denis, Henri Marret et Raymond Subes. À ce titre, l’église a été classée en 1996 au titre des Monuments historiques et constitue un des fleurons de l’architecture de Vincennes. Les années, les intempéries ainsi que les infiltrations ont altéré l’édifice et l’éclat de son décor. Depuis une dizaine d’années, des campagnes de restauration visent à lui restituer sa beauté initiale. Cette conférence montrera le chemin parcouru.

1710414656164-923f8b61-08c5-4f1b-8abc-a34c9feb75b9_1.jpg
CONFERENCE

« L'INVENTION des

CATHARES »

à la maison des associations de Vincennes 

Par Julien THERY, archiviste-paléographe, professeur

d’histoire médiévale à l’Université Lumière Lyon 2

Gratuit pour les membres de la société des Amis De Vincennes 5 euros pour les extérieurs

 

Paiement en ligne

Samedi 25 MAI 2024 à 15 h
En présentiel 

Au XIXe siècle, l'historien et théologien Charles Schmidt publie une Histoire et doctrine de la secte des Cathares ou Albigeois, dans laquelle il fait du Midi l'un des principaux lieux de cette hérésie. À sa suite, les sources de l'Inquisition ont longtemps été interprétées de façon abusive pour dresser le tableau d'une contre-Église cathare écrasée par l’orthodoxie romaine avec le soutien de la royauté française après la Croisade albigeoise. Dans les années 1960, l’histoire épique et tragique des cathares est devenue un récit populaire en Occitanie, participant à la construction de l’identité régionale. Mais depuis 1998 et la parution de l’ouvrage collectif Inventer l’hérésie ?, l'examen plus rigoureux des sources a conduit de nombreux historiens à une remise en cause radicale : les Cathares ont-ils vraiment existé ?

1710414583166-b2f3babf-bc02-48d1-a166-61bef47f6739_1.jpg
CONFERENCE

« Le tombeau de Napoléon

aux Invalides, 180 ans d’histoire »

à la maison des associations de Vincennes 

Par Thierry LENTZ, Directeur général de la Fondation

Napoléon et professeur associé à l’ICES-Institut catholique de Vendée

Gratuit pour les membres de la société des Amis De Vincennes 5 euros pour les extérieurs

Paiement en ligne

Samedi 27 avril 2024 à 15 h
En présentiel +
CAPTATION VIDEO

Dans son testament, Napoléon avait souhaité reposer « sur les bords de la Seine ». Ainsi en décida Louis-Philippe en 1840. La réalisation du tombeau, aux Invalides, fut confiée à Louis Visconti. Il fallut une décennie de travaux, sous la surveillance critique du gouvernement, des Chambres, de la presse et de l’opinion, pour en venir à bout : chantier pharaonique, qui employa des centaines d’ouvriers et d’artisans, et qui fut émaillé d’incidents, de retards en tous genres, et d’une explosion des budgets, sans compter la Révolution de 1848. On alla même chercher des blocs pour le sarcophage pourpre aux confins du cercle polaire. Ce n’est qu’en 1861 que les Cendres furent définitivement installées dans la crypte. Depuis lors, le tombeau a connu des moments de vicissitudes et heures de gloire, de grands hommes – Foch, Lyautey, l’Aiglon – ont rejoint l’Empereur, des visiteurs illustres et variés, y compris Hitler, se sont succédé, la Résistance s’en est mêlée, et la foule des touristes cause aujourd’hui autant de soucis qu’elle témoigne de l’irrésistible attraction de la légende napoléonienne, devenue partie intégrante, en dépit des fâcheux, de la mémoire nationale. 

SAV_Sortie_2024_04_20.jpg
VISITE GUIDEE

« Balade dans les passages du

Faubourg Saint-Antoine »

COMPLET (une prochaine visite est à l'étude)

Rendez-vous Sur les marches de l’opéra Bastille.

GRATUIT pour les membres de la société des Amis de Vincennes > demander une réservation préalable

5€ pour les extérieurs > Paiement en ligne

Samedi 20 avril 2024 à 10 h
En présentiel 

La Société des Amis de Vincennes vous propose une balade commentée entre les passages du Faubourg SaintAntoine. La rue du Faubourg Saint-Antoine est l’une des plus anciennes voies de Paris. Elle s’est appelée chaussée Saint-Antoine, entre la place de la Bastille et la rue de Montreuil et rue du chemin de Vincennes ensuite. Elle fut la principale rue du faubourg dépendant de l’ancienne abbaye cistercienne de Saint-Antoine, devenue aujourd’hui hôpital Saint-Antoine. Actuellement, elle est le lien entre les 11e et 12e arrondissements. Voie commerciale et commerçante depuis le Moyen-âge, cette artère foisonnante a vu de nombreux artisans des faubourgs voisins s’y regrouper, notamment ébénistes et tapissiers, à partir du XVe siècle. Spécialisés dans l’artisanat du bois, ils transmettent leur savoir de père en fils et au début du XXe siècle, la rue était encore jalonnée d’ateliers, d’entrepôts et de magasins de meubles. Le quartier du Faubourg Saint-Antoine a gardé une bonne part de sa spécificité. Parmi les cours et les passages que vous visiterez, citons la cour du Bel-Air, menacée par la construction d’ascenseurs

SAV_Sortie_2024_04_13.jpg
VISITE GUIDEE

«  De la place de la Nation au

   cimetière de Picpus » COMPLET 

Rendez-vous Devant la colonne du Trône,

côté 12e arrondissement Sous la statue de Philippe Auguste En face du restaurant Capone.

5€ pour les membres de la société des Amis de Vincennes > Paiement en ligne

10€ pour les extérieurs > Paiement en ligne

Samedi 13 avril 2024 à 15 h
En présentiel 

La Société des Amis de Vincennes vous propose une promenade commentée entre les pavillons de l’octroi, les colonnes du Trône, et le cimetière révolutionnaire de Picpus. La déambulation commencera sous la colonne, côté 12e arrondissement, érigée par Nicolas Ledoux au XVIIIe siècle comme porte de barrière d’octroi, où seront évoquées la symbolique des sculptures et l’histoire de cette enceinte fiscale. Elle continuera vers le centre de la place, afin de connaître et comprendre l’histoire de cette place de la Nation, nommée d’abord place du Trône, en raison des entrées royales dans Paris notamment celle de Louis XIV en 1660, puis place du Trône Renversé pendant la Révolution, avant de prendre son nom définitif à l’occasion du premier centenaire de la révolution, le 14 juillet 1880. C’est en son centre que fut érigée en 1899 la statue monumentale de 35 tonnes représentant le Triomphe de la République. La visite se poursuivra par l’évocation des heures révolutionnaires que connut le quartier, avec l’emplacement de la guillotine où, de là, et suivra le chemin de la charrette vers le cimetière de Picpus où se trouvent les fosses communes révolutionnaires, dont celles des carmélites de Compiègne, et le tombeau de Lafayette. La balade se conclura dans la chapelle où seront détaillée

loti.JPG
CONFERENCE

«  Pierre Loti, un scandale colonial

au temps du naturalisme »

Par  Sylvain Venayre,

Professeur d’histoire contemporaine

à l’Université Grenoble-Alpes.

Gratuit pour les membres de la société des Amis De Vincennes 5 euros pour les extérieurs

Paiement en ligne

Samedi 23 MARS 2024 à 14h30
En présentiel 

En 1883, Pierre Loti appartient à l'escadre de l'amiral Courbet en mer de Chine. Sur le pont du navire L'Atalante, il assiste à la prise des forts de Huê, grâce à laquelle la France s'installe en Annam. Jeune romancier, il a été mandaté par le directeur du Figaro, Francis Magnard, pour être son correspondant de guerre. Or les articles de Pierre Loti font scandale. On l'accuse d'avoir dénigré le comportement des marins français pendant la bataille. Pierre Loti affirme le contraire. Qui a raison ? Venez découvrir cette histoire étonnante, entre histoire et littérature.

Illustration source Wikipédia

2NhGc08 - Copie.png
CONFERENCE

« Les ILLUMINATIS 

de la société secrète à la théorie du complot»

Par  Pierre-Yves Beaurepaire 

Professeur d'histoire moderne à l'Université Côte d'Azur

Gratuit pour TOUS

Samedi 24 février 2024 à 15H
LIVE Youtube

Accusés d’être à l’origine de la Révolution française, d’avoir noyauté les États-Unis d’Amérique dès leur naissance ou encore d’avoir précipité l’effondrement de l’Union soviétique, les Illuminati font les beaux jours des théories complotistes les plus extravagantes depuis plus de deux siècles. Derrière ces affabulations, une société secrète, les Illuminaten, a bel et bien existé, en Bavière.

jeanne darc.JPG
CONFERENCE

« Printemps 1429 :

Jeanne d’Arc et ses contemporains »

Par  Xavier Hélary,

professeur d’histoire du Moyen Âge à Sorbonne-Université

et directeur d’études à l’École pratique des Hautes études .

Gratuit pour les membres de la société des Amis De Vincennes 5 euros pour les EXTERIEURS

Paiement en ligne

Samedi 3 février 2024 à 14h30
En présentiel 

Parvenue, en février 1429, auprès du « gentil dauphin », Jeanne d’Arc est mise à l’épreuve puis autorisée à accomplir ce qu’elle présente comme sa mission. Défiés le 22 mars par une lettre de la Pucelle, les Anglais doivent abandonner le siège d’Orléans le 8 mai ; le 18 juin, ils sont vaincus à Patay ; le 17 juillet, Charles VII est sacré. Pour Jeanne, une période se clôt. Si le déroulement des événements est bien connu, le sentiment des contemporains reste souvent dans l’ombre. Comment ont-ils perçu l’extraordinaire épopée qui a conduit une simple paysanne des confins du royaume à la cathédrale de Reims ? 

vincennes 1900.JPG
CONFERENCE

«  Vincennes 1900 »

Par Denis Dupont,

Maître de conférence à l’université Paris Saclay

Gratuit pour les membres de la société des Amis De Vincennes 5 euros pour les EXTERIEURS 

Paiement en ligne

Samedi 6 Janvier 2024 à 14h30
En présentiel 

En 1912, le lieutenant-colonel Bellenger livre un témoignage surprenant sur l’ambiance qui règne dans un
restaurant situé en face du château de Vincennes : « On y voit la cour de Louis XIV, des cow-boys et des
sioux et même une panthère domptée ramenée d’Abyssinie ». Ce témoignage nous rappelle que Vincennes
fut le berceau de l’industrie du Cinéma et qu’en 1910 les restaurants sont fréquentés par le personnel en
costume des ateliers Pathé situés en face du donjon de Vincennes. Denis Dupont vous propose de revivre
cette époque lors d’un tour de « Pathé-de-Maisons » à la recherche des lieux de tournage des films Pathé.

iluminati
PICPUS
napoleon
CATHARES
eglise
bottom of page